03 octobre 2011

Exposé sur le Fife-Fancy

 Le Fife-Fancy

 
Nom latin :Serinus Canaria Domestica

Autres Noms :Canari Fife

Nom anglais :Fife Fancy Canari

 

 

 

Un peu d’histoire pour commencer :


Le Fife Fancy figure parmi les canaris anglais les plus élevés dans le monde. Il doit son succès à sa taille réduite et à sa remarquable résistance. Il a beaucoup de qualités : très prolifique, robuste, son prix reste raisonnable. Son pays d’origine est l’Ecosse (dans le comté de Fife).

 

C’est une race récente dont le standard fut établi en 1957. Le Fife n’a pas toujours eut bonne presse : longtemps considéré comme le border raté.


Baptisé le border miniature, le Fife, fut obtenu par le croisement de Border (15 cm), plus petits (montrant une forme plus ronde), par des éleveurs comme Walter Lumsden (considéré comme le fondateur du Fife) et Gerry Wolfendale qui estimaient que le border devenait trop grand.


Le Fife est un canari particulièrement joyeux, vif et jouissant d’une résistance notable. Docile et doté d’une profonde faculté d’adaptation il convient à tous les éleveurs (la dernière photo témoigne de sa curiosité).


C’est en 1973 qu’explosa sa popularité, un Fife de Lumsden fut couronné comme étant le meilleur canari du show, en remportant le « best canary in show » devant toutes les autres races de postures.


En 1975, le Fife eut droit à sa propre classe, enfin reconnu comme race à part entière.

 

 

Alimentation et soins à apporter :


- En ce qui me concerne je donne un mélange de graines pour canaris de posture. Mon mélange ne contient pas de navette et se compose comme suit : 70% d’alpiste -  7, 50% d’avoine pelée – 7, 50% de lin – 7,50% de niger et 7,50% de chenevis.

 

- verdure et fruits : Je leur donne de la carotte avec du brocoli en intermittence dans la pâtée, mais on peut de temps en temps améliorer le quotidien en leur donnant du cresson, de l’endive, de la pomme, de la chicorée sauvage,  des jeunes feuilles de pissenlit dès le printemps et du mouron des oiseaux (blanc) en période de reproduction.


- N’ayant pas le temps de préparer moi-même ma pâtée aux œufs, que l’on peut faire soi-même (de préférence avec des œufs de poules élevées au grand air), j’utilise la pâtée ORLUX sèche à laquelle je rajoute du couscous et de la carotte pour l’humidifier ;

 

- os de seiche, les miens n’en veulent pas et ont du calcilux dans la pâtée en fonction des saisons ; 

 

- préparation vitaminée également en fonction des saisons : je leur donne du mutavit (pendant la mue) – Oro-digest et Probi-zyme (toute l’année) – Omnivit (pendant le sevrage des petits) – Fertivit (avant la reproduction) ;

 

-  ils ont en permanence à disposition du grit contenant du charbon de bois et des minéraux,  et du sable anisé.

-  Vous pouvez aussi leur donner des graines germées, j’avais fait l’essai mais il n’a pas été concluant, j’ai donc abandonné.

 

La préparation au concours :

 

Elle est déterminante en vue des expositions.


Elle doit débuter au plus jeune âge, on peut se servir des cages d’expos comme cages baby en la suspendant à la cage d’élevage : ainsi les jeunes continuent à être nourris, en évitant le picage.

 Ils sont ainsi familiarisés à la cage d’expo.


La préparation se fait une fois la mue finie. On attire les oiseaux dans les cages d’expo avec des grappes de millet par exemple.


Après la mue, faire un tri dans les jeunes en vue des expositions.


On les habitue à la cage, en la changeant de place, sans stress, en habituant le Fife à voir notre visage, avoir la cage à hauteur des yeux. Tenir la cage par le bas et non par le toit. Les habituer à voir d’autres personnes qui peuvent aussi déplacer la cage, les habituer au bruit… ceci quelques heures par jour.


On peut aussi améliorer la position, en entourant la cage de carton à une hauteur de 5 à 6 centimètre plus haut que le perchoir. Le Fife, curieux par nature, se dresse afin de voir ce qui se passe au dessus du carton, d’autres utilisent le plastique à bulles.

 

 On peut aussi suspendre un bout de ficelle ou du millet, le Fife va venir tirer dessus, progressivement on diminue la longueur de la ficelle, afin d’améliorer sa position car il se redresse.

 

Je vaporise mes oiseaux avec un mélange d’eau de source et d’eau de rose pendant une quinzaine de jour quand mes oiseaux sont en cage d’exposition. J’arrête la vaporisation huit jours avant la date de départ. La veille de l’enlogement je nettoie les pattes des oiseaux avec de l’eau tiède additionnée de citron.

  
Il faut sélectionner les meilleurs sujets : les sujets trop nerveux sont à exclure.


Eviter de les prendre en main.


L’entrainement demande du temps, de la patience et du calme.

 

  Ma championne au National 2010 : 93 points

 

 

 

 

Le standard du Fife Fancy. (100 points)

 

Une bille pour la tête, un œuf pour le corps, un tuyau de pipe pour la queue (cylindrique à la base).

 

 

La taille : doit être maximum de 11, 5 cm (25 points)


La tête et la nuque : La tête doit être petite et très arrondie 2 cm de diamètre, avec des joues pleines, l’œil centré, en ligne avec le bec (petit et conique). La nuque doit être bien marquée par une cambrure, indiquant bien la séparation entre la tête et le corps. (10 points)

 


Le corps et le dos : Le corps doit être bien rond, en forme d’œuf (longueur 5,3 cm, avec de larges épaules arrondies, une poitrine proportionnellement arrondie, un dos arrondi, proportionné, légèrement bombé (largeur de 4 cm environ). La rondeur s’amincit uniformément vers la queue. (10 points)

 


Les ailes : compactes, courtes, adhérentes au corps, sans se croiser, ni pendre, se touchant sur le croupion où elles doivent se terminer au début de la queue. (10 points)

 

 

Le plumage : lisse, bien serré et brillant (10 points)

 


La couleur : toutes les couleurs sont admises, sauf le facteur rouge. Elle doit être riche et chaude. (10 points)

 


Tenue et mobilité : tête bien érigée, position à 60°c ; maintien fier et bien relevé (10 points)

 

 

Cuisses et pattes : cuisses courtes semi-visibles, pattes légèrement arquées, robustes. (5 points)

 


Queue : épaisse à la racine, courte, et serrée pour toute sa longueur, arrondie à la base, longueur environ 3,5 cm (5 points)

 


Santé et condition : en bonne santé, vif, soigné et actif. (5 points)



Reproduction :

 

Excellent reproducteur, il peut mener à bien sans souci trois couvées par an mais personnellement, pour ne pas fatiguer la femelle, je ne fais faire que deux tours à mes oiseaux.

Dimorphismes sexuels :Le chant du mâle est le meilleur moyen pour reconnaître le mâle de la femelle mais en observant le cloaque au moment de la reproduction on voit une  différence assez nette entre les deux sexes.

Nombre d'œufs par couvée :4 à 6 œufs.

Incubation :13 à 14 jours.

Les « Fife-Fancy » peuvent faire office de parents nourriciers pour des canaris de races plus grandes, mais moins enclines à élever leur progéniture comme les « Norwich ». Pour l’accouplement les « Fife » comme d'autres races s'accouplent entre un intensif et un schimmel.

Les couleurs ont leur importance quand au respect du standard : les oiseaux lipochromes (jaune ou blanc) sont généralement un peu plus longs (grands) que les oiseaux mélanines.

Les oiseaux qui s'approchent le plus souvent le mieux du standard sont des oiseaux verts ou panachés, mâles (parce qu'ils tiennent mieux la position) et intensifs (la cassure de la nuque est moins marquée chez les « schimmel »).

Comme chez les « Gloster », le facteur blanc (les oiseaux blanc ou bleu) et le facteur cinnamon (brun) sont utilisés et admis mais il faut être attentif à un usage trop fréquent dans un élevage sous peine de perdre le standard.


 
La cage d’exposition :


Elle doit être du modèle cage Border. Cette cage est ouverte de tous les côtés, avec le dessus arrondi à partir des petits côtés.


Elle est munie de 2 perchoirs ronds striés de 12 mm de diamètre, les perchoirs doivent être distancés de 8,8 cm. (ou 5 barreaux, parfois 6 suivant la distance qu’il y a entre les barreaux).



Fautes les plus courantes :

 

Ä 
tête pincée : joues pas bien remplies

Ä 
bec trop fort

Ä 
manque de front

Ä 
cou trop rempli

Ä 
trop grand

 

 

 

Un petit curieux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21:12 Écrit par Ginou dans EXPOSE, Fife-Fancy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook